Brame 2014 (5) : Mon plus beau souvenir

Le brame est désormais terminé. En ce moment, je cours après un animal encore plus mythique que le cerf… j’espère pouvoir vous en montrer plus bientôt ! Depuis le début du mois d’octobre je vous ai présenté tous les cerf que j’ai rencontré pendant cette saison du brame : du plus bizarre, au plus téméraire ! J’ai bien évidement gardé celui qui est mon préféré pour la fin. Ce majestueux 12 cors, je ne suis pas prêt de l’oublier. Costaud, massif, le regard noble, il avait tout pour régner sur la place de brame. Il était le maître des biches pendant un bon moment, repoussant tout ses assaillants. Il bramait jour et nuit, et certains combats ont été d’une intensité énorme ! J’ai eus le privilège d’entendre à 2 reprises des combats d’environ 5 minutes, hélas ils se sont passés dans le bois… et un soir, j’ai même pu en observer un dans une obscurité quasi totale, j’en ai encore des frissons. J’ai assisté à son éviction, après de longues minutes de combat, sans doute trop fatigué pour résister plus. C’est le tout premier cerf que je vous ai présenté qui l’a battu.

— La rencontre —

Vision magique : il reste là face à moi, ne me repère pas, il est trop occupé par les biches qui sont dans mon dos. Il brame sans s’arrêter pendant plusieurs minutes. Il fait déjà très sombre mais à 6400 et même 8000 isos, mon boitier s’en sort pas trop mal alors je continue de shooter.

Photo d'un cerf 12 cors en plein brame - Thomas CAPELLI photo d'un cerf  - Thomas CAPELLI Brame du cerf en chartreuse  - Thomas CAPELLI

Il passe un première fois devant moi en courant après une biche…. première frayeur : il ne me voit pas et à 2m près il me marchait dessus. j’envisage même de grimper dans le sapin sous lequel je suis. Peu après il ressort dans la clairière, Il est à environ 20m de moi mais je l’entends souffler tellement il est excité.

cerf elaphe  - Thomas CAPELLI

Il s’avance à nouveau vers moi, et je suis cerné par les biches et les faons. Je ne fais pas le malin, et me sens de moins en moins rassuré.

sa majesté le cerf  - Thomas CAPELLI brame du cerf en chartreuse  - Thomas CAPELLI

Il fonce une dernière fois vers moi, et passe encore en fois tout proche en bramant. Puis rentre dans le bois avec les biches. Ni une ni deux, je prends mes affaires et quitte la place à toute vitesse ! Après m’être éloigné d’une centaine de mètre, je le vois ressortir, j’en profite pour reprendre mes esprits et le contemple pendant de longues minutes, aux jumelles.

le cri du cerf  - Thomas CAPELLI

Cette saison de brame m’aura laissé de nombreux souvenirs. Je n’ai pas forcément fait beaucoup d’observations puisque environ 2/3 des images ont été réalisées au cours d’une seule et même soirée, mais quelle soirée ! Restera toutes ces ambiances que seule cette période de l’automne nous apporte : le chant des chouettes au petit matin, ces rencontres avec d’autres animaux, ces moments passés à écouter bramer et à imaginer ce qui se passe dans le bois… Je pourrais en écrire des centaines de lignes. Le rendez vous est pris pour l’an prochain, en espérant retrouver tous les protagonistes.

4 réflexions au sujet de « Brame 2014 (5) : Mon plus beau souvenir »

  1. Stéphane

    Salut Thomas

    Tu as vécu un superbe brâme avec de belles photos à l’appui
    Magnifique moment de nature que tu nous fais partager avec tes photos mais aussi tes textes
    Bravo et à un de ces quatre en Chartreuse

    A+ Stéphane

    Répondre
  2. eric Mignot

    Je traine depuis longtemps en Chartreuse et j’apprécie d’autant plus vos images de brame….chapeau bas. Il faudrait peut être que je retourne du coté de la Charmette ou autour de St pierre, pour le moment je me concentre sur le Vercors au col de la Bataille au moins on est sûr de ne pas être trop dérangé. Encore bravo pour les cerfs et pour l’ensemble de votre travail. Eric

    Répondre
  3. Ping : Chronique d’une place de brame. | Thomas Capelli Photos Chartreuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *