2 réflexions au sujet de « Nivéoles Printanières (Suite) »

  1. Savard Louise

    Dans la forêt de ma Meuse profonde , j’ai découvert, en 2013, des tapis de cette magnifique fleur printanière. Et tous les ans, à cette époque, je ne me lasse pas d’aller l’admirer et je l’ai fait connaître à bien des personnes qui sont également ravies. C’est un vrai régal pour les yeux.

    Répondre
  2. Savard Louise

    Dans la forêt de ma Meuse profonde, j’ai découvert, en 2013, des tapis de cette magnifique fleur printanière.Et tous les ans, à cette époque, je ne me lasse pas d’aller l’admirer et je l’ai fait connaître à bien des personnes qui sont également ravies. C’est un vrai régal pour les yeux. Même mes petits enfants racontent à tout le monde que leur mamie  » connaît des coins de fleurs de printemps » et que pour les trouver, il faut marcher dans la forêt.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *