Des news des bouquetins de Chartreuse

La vie suit son cours chez les bouquetins cartusiens relâchés en 2010 et 2011. La fin d’année approche, la neige est arrivée, et le rut va débuter. Les bouquetins vont rejoindre leurs quartiers d’hiver dans des pentes raides et exposées au sud.

Les 6 mois de neige de l’an passé n’ont pas été favorables pour les bouquetins, 50% de cabris ont survécu cet hiver, et il semblerait que seulement 4 cabris soient nés cet été (contre 11 cabris lors de l’été 2012 ).  Cependant la population de bouquetins de la réserve des hauts de chartreuse semble se maintenir : On estime l’effectif à environ 35 bouquetins.  Le taux d’accroissement de la population  adulte entre 2012 et 2013 est de 11%*. Mais il est encore trop : faudra attendre une dizaine d’années pour tirer des conclusions sur cette réintroduction.

(source : Parc de Chartreuse, newsletter bouquetin, printemps-été, 2013)

Voici un cliché de cet été :Bouquetins de Chartreuse

D’autres animaux on été réintroduis et/ou relâchés en Chartreuse par le passé (chevreuils, mouflons, cerfs, chamois). Il y a 40 ans il n’y avait aucun mouflon en Chartreuse. Désormais cette espèce a bien colonisé le massif, il n’est pas rare d’en croiser. Alors espérons qu’il en soit de même pour les bouquetins.

  • Enfin, voici une vidéo, diffusée par le parc régional de Chartreuse sur la réintroduction des bouquetins en chartreuse :

 

2 réflexions au sujet de « Des news des bouquetins de Chartreuse »

  1. jussac

    hello, bonne nouvelle par contre je suis pas sure de ton info au niveau de la réintroduction de bébétes sur la Chartreuse. Je crois pas que les chamois n’ont jamais été réintroduit car c’est la seule espèce qui aurait tenu le coup, puisqu’en plus c’est une sous espèce qui est particulière à la Chartreuse mais peut être je me trompe.

    Répondre
    1. Tom Auteur de l’article

      Effectivement Doms, Les chamois n’ont jamais disparus du massif (tout comme les chevreuils). Mais dans les années 70 il y a eus des lâchers de Chamois et de Chevreuils car les populations étaient à des niveaux critiques.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *