Champignons de printemps

De fin  mars à mi-juin, c’est la saison des morilles. Avec leur chapeau alvéolé et allongé, on les reconnaît entre toutes. Ce champignon fait partie des plus populaires en France, pourtant il est mystérieux aime pousser dans les endroits les plus improbables.

Si on écoute les anciens : les années neigeuses et froides sont propices aux morilles… Pas de chance ! Mais on dit aussi que les nuits chaudes et moites au cours du premier quartier de lune annoncent de pleins paniers de morilles… On verra si c’est vrai après les pluies de demain ! La taille des morilles peut varier, mais on dit qu’elles poussent en une nuit. Pour avoir laisser quelques fois des petite morilles pendant 24h, elles n’ont jamais grossi (elles ont quelques fois disparues, mais c’est une autre histoire !).

morillemorilles Morille

La morille, est assez difficile à trouver c’est la reine du camouflage, alors il faut aller doucement et ouvrir l’œil ! Il ne faudra pas compter sur moi vous vous donner les coordonnées GPS de mes coins à morille, ni même les communes où je vais. D’une part parce que pour la plupart c’est un « héritage » de mon grand père et d’autre part parce que la morille « ça se mérite » ! La plupart des livres mycologiques donnent assez d’indications pour trouver les biotopes à morille.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *