Chronique d’une place de chant (II)

Suite des hostilités : Comme je l’évoquais dans l’article précédent : Je suis donc remonté sur la place de chant pour voir comment les effectifs ont évolué. 15 jours plus tard il n’y avait plus que deux coqs sur la place. L’activité était très faible, ainsi à 7h00 il n’y avait plus aucun gallinacé sur l’aire. Les photos de cette matinée ont toutes été prises avec une très faible luminosité. Je m’étais légèrement déplacé pour avoir un fond, histoire de changer d’ambiance.

Parades du tetras lyre en chartreuse - Thomas Capelli Tetras lyre à l'aube - Thomas Capelli chuintement du tetras lyre - Thomas Capelli

La troisième sortie sur cette place fut encore plus décevante : je sais que les tétras lyre n’aiment pas le vent. En partant de la voiture à 2h50 tout va bien, arrivé vers 4h30 sur la place une faible bise souffle… Oui mais voilà à partir de 5h c’est la tempête. Les trois coqs resteront loin, bien abrités dans un talweg. C’est frustrant de ne pas réaliser une seule photo après tant d’efforts. Mais ça fait aussi partie du jeu.

Pour les sorties suivantes, j’avais en tête d’aller explorer un coin qu’on m’avait vaguement indiqué. J’en avais déjà discuté avec Lionel et il se trouve que nous avions la même idée. Il a eus le temps de monter faire les premiers repérages avant moi. D’après ses observations la place semblait pas trop mal et le biotope magnifique. C’était donc l’occasion de faire enfin une sortie en commun pour photographier cet oiseau qui nous passionne tous les deux.

Avantage de cette place : elle est encore enneigée ce qui permettra d’immortaliser des belles ambiances. Manque de chance pour nous les coqs bougent beaucoup sur ce secteur, et malgré nos connaissances et les repérages, nous étions mal placés, deux coqs sont venus furtivement avant de repartir après une poule. Mais effectivement l’endroit est magnifique, en plus des tétras, nous avons pu entendre la croule d’une bécasse, le chant d’une chouette tengmalm, et d’autres oiseaux.

 

Avant de redescendre nous avons pris le temps de repérer au moins 3 places entre lesquelles les coqs naviguent dont une place qui serait la principale…. le rendez-vous est pris pour une prochaine sortie… Lionel lui remontera dès le lendemain.  Vous pouvez voir ses photos sur son blog

… A suivre …

(Prochain billet d’ici fin juin après mon retour de vacances)02

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *