Coups de foudre

Les orages m’ont toujours fasciné, mais c’est un phénomène météorologique difficile à photographier. Les régions montagneuses comme la Chartreuse compliquent encore plus la tache.

Comment photographier des orages ?

  • La première chose à faire est de prévoir, où et quand l’orage va frapper, pour cela j’utilise différentes cartes et/ou applications. Quelques unes sont présentées dans la page « météo-chartreuse » de mon site. La carte des impacts de foudre en direct ainsi que les modèles météo sont une aide précieuse. L’application android météociel permet de retrouver les cartes sur son mobile, lorsqu’on a un peu de réseau c’est pratique.
  • Une bonne connaissance du terrain est également utile, car il faut trouver un point de vue permettant de voir l’orage arriver tout en gardant la possibilité de retourner très rapidement à la voiture. D’ailleurs la plupart du temps je photographie depuis ma voiture !
  • Enfin il faut de la chance : la chance que l’orage passe dans la bonne vallée, et la chance d’avoir le temps de faire quelques photos avant l’arrivée de la pluie.

Je ne suis pas météorologue, mes prévisions sont donc la plupart du temps fausses, mais combiné à mes connaissances empiriques j’arrive quand même à réussir quelques coups. Pour cet été, habitant sur place j’ai privilégié la vallée du Guiers, avec différents points offrants des vues dégagées.  Parfois l’orages est passé dans le Grésivaudan, parfois sur Saint Geoire en Valdaire ou dans le nord Isère.  Mais j’ai tout de même réussi à capter quelques coups de foudre.

La technique photo quand à elle est assez simple il faut multiplier les poses longues (entre 10sec et 30sec), et espérer qu’un éclair tombe dans la zone que l’on photographie. Il est préférable de travailler avec un objectifs grand angle et il est indispensable d’utiliser un trépied.  Pas la peine de monter trop haut en sensibilité puisque l’éclair agira comme un flash qui illuminera le paysage.

Avec un peu de réussite on peut obtenir ça :

orage sur saint béron - Thomas CAPELLIOrage entre deux guiers - Thomas CAPELLIla foudre tombe sur la chartreuse - Thomas CAPELLIcoup de tonnerre - Thomas CAPELLIOrage vallée du guiers - Thomas CAPELLIorage parc régional chartreuse - Thomas CAPELLI

Enfin, si un jour vous vous lancez pour aller photographier des orages, pensez avant tout a votre sécurité. Ca reste un phénomène météo dangereux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *